#CharlieHebdo : Que toute la France prenne ses responsabilités ! 

L’attaque terroriste sur le siège de Charlie Hebdo a laissé le monde sous le choc, le 11 10392502_10155035701095162_2202020552505117786_nseptembre français titraient des journaux. Une attaque lâche sur la liberté d’expression et sur la vie humaine que je ne peux que condamner. Charlie Hebdo et ses dessinateurs aujourd’hui disparus sous les coups de feux étaient les portes paroles de la satire sans limite, du « pouvoir rire de tout », de la nuance et la concrétisation même de l’esprit « ni dieu ni maitre ». Leur style ne plait pas à tout le monde, clairement. Certains le trouvent vulgaire, abjecte, sans humour, choquant et irrespectueux, soit. Personne n’oblige personne à dépenser 3€ tous les mercredis pour l’acheter.

Mais autant cette attaque est douloureuse, autant n’est-elle pas une suite logique, voire prévisible, des choix politiques des dernières 60 années? Je ne voudrais certainement pas faire du Zemmour et confirmer la libanisation de la France, mais prendre un peu de recul pour comprendre le pourquoi la France, et l’Europe en sont arrivés à cette situation. Au moment où des voix s’élèvent pour demander aux musulmans de France de condamner sans réserves ces attentats, comme s’ils devaient justifier de leur non adhérence aux pratiques barbares, il faut aussi se pencher sur les autres responsabilités, la responsabilité de la République, des politiciens, des médias et de la France tout entière.

Tout d’abord, qui sont ces deux jeunes hommes présumés auteurs de l’attentat? Des jeunes de la 2ème génération de l’immigration, désoeuvrés sans perspectives ni avenir. Ils voulaient être rappeurs, acteurs, avoir une éducation et une vie comme les autres mais qui ont été vite rattrapés par la réalité.

Il est temps que la France prenne ses responsabilités et que son gouvernement mette en place finalement des solutions politiques pour arrêter l’hémorragie. Soyons lucide un moment, qui a crée ces monstres ? ou au moins, a contribué à le faire?

Responsabilité de la République 

La France et les autres pays de l’Europe ont fait amener des étrangers en nombre, les parents de ces deux jeunes, pour soutenir le rythme frénétique de croissance des 30 glorieuses. Ils les ont volontairement séparés du restant de la population. Après les logements insalubres, les bidonvilles, les foyers des travailleurs migrants, les camps de transit, la logique de ghettoïsation continue après le regroupement familial malgré les efforts de l’Etat français de rapatrier ces ouvriers immigrés. Les grands ensembles donnent naissance à des « cités » où les jeunes de 2ème et 3ème génération, nés Français, se trouvent autant séparés de la France que leur parents l’ont été. Ces Beurs doivent se battre pour acquérir les mêmes droits que leurs compatriotes dans une époque marquée par les premières crises du pétrole, l’apparition du chômage, des crises sociales et de la montée de la pensée fasciste menée par le Front National.

Les gouvernements changent au rythme de l’alternance, les présidents défilent mais les problèmes des cités ne font que s’aggraver.

Responsabilité Citoyenne  

Qui prend la responsabilité citoyenne d’un tel développement? Qui a eu le courage politique pour mettre en place une politique des banlieues courageuse et efficace? Oui une autre politique des banlieues est possible, mais sûrement pas au karcher comme dirait l’autre.

Que faire de cette jeunesse désoeuvrée, sans identité claire, un peu française mais pas assez, un peu musulmane mais ne connaissant rien de l’islam sauf ce qu’ils en entendent dire, un peu maghrébine mais pas complètement. Des jeunes « sans »: sans identité fixe, sans perspective d’avenir, sans éducation, sans intégration.

Les charognards, comme Zemmour, Le Pen et compagnie qui propagent un discours haineux de séparation, ceux qui ne croient pas au vivre ensemble et montent les communautés, les unes contre les autres, quelle responsabilité citoyenne portent-il aujourd’hui dans le massacre de Charlie Hebdo? Ces thérociens de la haine et leurs homologues européens, les Pegida en Allemagne et les Aube dorée en Grèce,… quelle solution politique et citoyenne proposent-ils pour sortir l’Europe de sa crise d’intégration? Une crise qui voit le temps défiler sans perspective de résolution… Que vont-il faire de ces millions d’individus français, belges, allemands, hollandais, danois, suédois etc. etc. Combien d’Anders Breivik veulent-ils créer en réponse aux Merah et aux Kouachi ?

Quelle est la responsabilité des médias dans la marginalisation de ces beurs? Lorsqu’ils mettent systématiquement l’accent sur les origines maghrébines de tous les auteurs de fait divers commis par des beurs, alors que cette rhétorique et ce temps d’antenne disparaît quand il est possible de soutenir une fierté française de ces beurs. Jamais entendu, un journaliste parler d’un homme aux origines kabyles, lorsqu’il parle de Zineddine Zidane, ou des origines marocaines de Djamal Debbouze. Un Français d’origine maghrébine est un étranger lorsqu’il fait la une d’un fait divers, par contre il est français lorsqu’il gagne la palme d’or à Cannes !

Alors que font les esprits malsains quand ils trouvent à portée de main, des jeunes paumés prêts à être embrigadés ? Ils n’ont qu’à faire l’écho des xénophobes, qu’à accentuer le sentiment de marginalisation et de stigmatisation, en y rajoutant un peu de religion, de sentiment communautaire, une certaine lecture du coran et l’enseignement du devoir de protéger sa religion, son dieu, son prophète et la terre d’Islam « saccagée par les mécréants ».

Responsabilité géopolitique: 

Si en plus de tout le terrain d’embrigadement favorable dans les cités françaises (et européennes) ces jeunes paumés avaient un terrain d’entraînement et d’action? Qui prend la responsabilité de le leur avoir fourni ?

Qui leur a donné un terrain de jeux en Libye, leur a fourni une aide logistique, des entrainements et une protection aérienne pour faire tomber Gaddafi ? Qui a soutenu des djihadistes notoires connus des services secrets de tous les pays de l’OTAN? Du jour au lendemain, les soit disant freedom fighters de Misrata étaient organisés, avaient des pick up armés, et procédaient à des attaques en règle contre les forces de Gaddafi. A ce moment là la Libye était à la une de tous les journaux télévisés et BHL faisait le beau sur toutes les chaines. Depuis Gaddafi lynché et son régime sont tombés, et la Libye est devenu un no man’s land remplis d’armes dans une zone géopolitique explosive. Il y a une guerre civile en ce moment en Libye entre des factions djihadistes armés jusqu’aux dents ayant fait allégeance à l’Etat Islamique et un gouvernement faible et dépassé. Qui en parle depuis ? Personne.

La France et ses alliés ont-il compris la leçon libyenne ? NON. Ce que Sarkozy a commencé, Hollande l’a continué, ailleurs en Syrie. Qui a tout fait pour affaiblir le régime de Bachar Al Assad et  donné un terrain favorable aux factions islamistes, Jabhet El Nossra, et aux groupuscules djihadistes devenus Etat Islamique…? Ce scénario vous rappelle un autre peut être ? L’expérience afghane et la construction du monstre taliban soutenu par les Etats-Unis pour enliser l’URSS dans un conflit sans fin, le Vietnam soviétique. Nous savons à quoi cette expérience afghane a mené, ces djihadistes venus de tout bords « défendre » leur religion, doivent se recycler à la fin du conflit, et c’est là que la violence s’exporte et s’étend.

Qui prend sa responsabilité par rapport à tous ces faits ? La communauté musulmane DOIT se désolidariser clairement des assaillants et de leurs logique barbare, il n’y a pas de doute la dessus. Mais ils ne sont pas les seuls à devoir prendre leur responsabilité, les institutions de la République doivent prendre leur responsabilité, la société civile, les médias, les personnages publics qui paradent dans les médias doivent communiquer un message positif. Bientôt la puanteur zemmourienne et lepéniste atteindra des sommets, jusqu’à monter très haut et pourrir le repos des âmes de Charb, Cabu, Wolinski, Tignous, Honoré, le journaliste Bernard Maris, Elsa Cayat, Mustapha Ourrad, Michel Renaud, Frédéric Boisseau, Franck Brinsolaro et Ahmed Merabet 

Je ne cherche pas à déresponsabiliser ces deux individus face à leurs actes, ni à déresponsabiliser tous les jeunes issus de l’immigration face à leur responsabilité pour s’affirmer en tant que citoyen français, ou européens, à part entière. Les exemples de réussite sont nombreux, ces jeunes femmes et hommes ont besoin de modèles de réussite pour leur montrer qu’il est possible de se sortir du ghetto. Ils ont besoin d’espoir, d’éducation, de perspectives, d’une vraie politique du vivre ensemble. Assez de haine, construisons ensemble un avenir meilleur pour tous, c’est la seule voie possible.

Aujourd’hui #JeSuisCharlie #JeSuisSofiane #JeSuisNadhir* et #JeSuisLesMusulmansStigmatisés

Et n’oubliez pas que « An eye for an eye only ends up making the whole world blind. » Mahatma Gandhi

And please please please, don’t follow the worms

A.

Ps: En écrivant ces lignes, nous ne connaissons toujours pas le sort des journalistes tunisiens Sofiane Chourabi et Nadir Ktari dont l’éxecution a été annoncée par l’Etat Islamique en Libye.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s